Installation portuaire

En 1989, la Direction des ports pour petits bateaux (DPPPB)  du ministère des Pêches et Océans (MPO) a mis en œuvre un élément important de sa stratégie en mettant sur pied le Programme des administrations portuaires (AP). Ce programme consiste en un partenariat entre les secteurs publics et privés ce qui permet à la communauté des pêcheurs de participer pleinement au processus décisionnel afin de gérer les ports de façon efficace et autonome.

L’Administration portuaire de Shippagan a été formée et incorporée en mars 1994.  Conjointement avec la Direction des ports pour petits bateaux du ministère des Pêches et Océans, le quai de Shippagan est géré par un bureau de direction représentant les pêcheurs commerciaux, les acheteurs de poisson et des représentants de la communauté.

L’Administration portuaire a été vraiment efficace à gérer les opérations quotidiennes du port, incluant les réparations mineures et améliorations aux infrastructures.  En plus du financement venant du MPO, l’AP a contribué aux réparations par le biais de programmes d’emplois, services en nature ou contribution financière.

L’Administration portuaire se doit de gérer et de sécuriser l’ensemble des actifs se trouvant sur la propriété du MPO pour le bénéfice des usagers.  L’AP offre aux pêcheurs et usagers une gamme de services et vise à atteindre une autonomie complète.

1-INFORMATIONS ET OPPORTUNITÉS

 A. Objectifs

  • Atteindre une gestion plus efficace afin de mieux positionner l’entreprise par rapport à l’industrie.
  • Développer un plan pour s’assurer de la viabilité des facilités et des activités portuaires, pour l’industrie de la pêche commerciale, l’industrie aquicole, l’industrie touristique et récréative ainsi que pour les besoins de la communauté en général.
  • Améliorer les services offerts et offrir de nouveaux services afin de répondre aux besoins des différentes industries utilisant les infrastructures portuaires de Shippagan.
  • Exploiter et gérer efficacement les opérations quotidiennes ainsi que l’entretien du port.

B.  Historique de l’Administration portuaire

Incorporée en mars 1994, l’Administration portuaire de Shippagan est une organisation à but non lucratif offrant bénévolement ses services aux profits de ses membres et à l’industrie des pêches en général.

En 1989, le ministère des Pêches et Océans a établi un programme dans lequel il déléguait la gestion des ports pour petits bateaux à des autorités locales. Pour ce faire, il a conclu des ententes contractuelles en louant les installations à des autorités locales qui avaient dorénavant la responsabilité de gérer les installations portuaires, encourageant ainsi le sentiment d’appartenance du port ainsi qu’une plus grande implication de la communauté.  Auparavant, les décisions concernant les installations portuaires relevaient des fonctionnaires de Pêches et Océans et  la communauté avait très peu à dire dans la gestion des ports.

Suite à ces décisions, des administrations portuaires se sont créées dont celle de Shippagan.

À l’automne 1993, des réunions ont eut lieu à Shippagan avec le représentant du ministère des Pêches et Océans afin de discuter de la possibilité d’établir une administration portuaire au quai de Shippagan.  Les pêcheurs locaux, les acheteurs de poisson et les membres intéressés de la communauté ont décidé d’établir l’Administration portuaire de Shippagan afin d’administrer et de gérer les opérations quotidiennes du port de Shippagan.  Un bureau de direction a été créé et l’Administration portuaire de Shippagan a débuté ses opérations avant le début de la saison de pêche 1994.

C. Activités de l’administration portuaire

L’Administration portuaire de Shippagan est un fournisseur de service à l’industrie commerciale des pêches, aux acheteurs et transformateurs de poisson, au tourisme et les communautés avoisinantes.  Principalement reconnu comme étant un port de pêche du crabe, celui-ci est aussi un port de pêche très important durant la saison de pêche du hareng.

L’Administration portuaire de Shippagan sert donc de port d’attache à 113 bateaux de pêche commerciale traditionnelle et autochtone durant la saison de pêche du crabe et du homard et à environ 50 bateaux de pêche commerciale durant la saison de pêche du hareng et à quelques bateaux plaisanciers durant la saison estivale.   De plus, l’Administration portuaire offre 29 sites pour le déchargement du crabe durant la saison, 2 sites de déchargement du maquereau durant les mois de juillet à septembre et 4 sites de déchargement durant la saison du hareng.

D. Statut légal

L’Administration portuaire de Shippagan est incorporée sous juridiction fédérale comme une entreprise à but non lucratif dont le siège social de la société est à Shippagan.  Elle loue les facilités portuaires de Sa Majesté la Reine, par un contrat de bail qui a été renouvelé le 1er janvier 2007 ayant pour objet d’utiliser les lieux loués aux fins d’exploiter, d’entretenir et de gérer un port public de pêche commerciale.

E. Les membres du Conseil d’administration de l’Administration portuaire

Le Conseil d’administration de l’Administration portuaire est composé principalement  de volontaires de la région immédiate de la communauté de Shippagan.

Le Conseil d’administration est composé de dix membres incluant les directeurs, le président, le vice-président, un secrétaire- trésorier. En accord avec les règlements de la Corporation, le Conseil est composé principalement de volontaires, soit de pêcheurs et membres de la communauté.

2-CONTEXTE  DES AFFAIRES

A. L’industrie

La pêche commerciale est depuis longtemps une activité économique de premier plan au Canada Atlantique.

Au début des années 90, le déclin de la pêche du poisson de fond a eu un impact sur l’utilisation des ports de mer. Auparavant, les ports étaient utilisés sur de plus longues périodes, tôt le printemps jusqu’à tard l’automne. Présentement, nous retrouvons une utilisation intensive concentrée sur une courte période. Le partage des mêmes ressources par des groupes de pêcheurs, dont le crabe, nécessite des ajustements aux facilités portuaires.

Au port de Shippagan, la pêche est principalement semi-hauturière.  Les pêcheurs de ce port sont principalement des pêcheurs de crabe et de homard bien que d’autres espèces y soient aussi pêchées.  Les valeurs de débarquement ont été de 1,85 millions en 1999 et de 2,85 millions en 2000 pour des volumes de débarquements de 2690 TM en 1999 et 4405 TM en 2000.   Pour l’année 2000, la part du port de Shippagan dans la valeur et volumes de débarquement pour le secteur est du Nouveau-Brunswick est de 2,28 % et de 6,67%. Les statistiques de débarquements en 2005 sont de 11,132 tonnes métriques pour une valeur de 41,705 millions de dollars.

B. Reconstruction du quai # 408-409et 410.

Suite à une étude de la firme C.Y. Boucher Ingénierie & Const.ltée faite à l’automne 2003, il fut recommandé de limiter la circulation car la structure était dangereuse. Au printemps 2004, suite à une résolution du Conseil d’administration de l’Administration portuaire de Shippagan, il fut décidé d’interdire l’accès de cette partie du quai aux véhicules.

Pour information communiquer avec:

Camille-André Mallet, gérant
Administration portuaire de Shippagan
Adresse postale : 83, 15e Rue, Shippagan (N.-B.)
E8S 1E2
Téléphone: 336-4010