Politiques, études et rapports

1. Politiques et résolutions

1.1 Politique contre la marche au ralenti des véhicules à moteurs pour les employés municipaux

Depuis avril 2010, découlant du Plan vert de la Ville de Shippagan, la politique en lien avec l’action 35 : «Mettre en place une politique contre la marche au ralenti des véhicules pour les employés municipaux» a été mise en place. La flotte municipale comprend environ une douzaine de véhicules et équipements à moteur de toutes les formes et tailles. La marche au ralenti de ces véhicules gaspille le carburant inutilement et produit des gaz toxiques nocifs pour l’environnement. Essayons de réduire ce gaspillage et cette production de gaz néfaste pour l’environnement et notre santé.

Lien: Politique contre la marche au ralenti des véhicules

1.2 Résolution contre l’achat d’eau embouteillée de moins d’un litre pour l’appareil municipal

Depuis juin 2010, découlant du Plan vert de la Ville de Shippagan, action 28 « Valoriser l’eau potable de la municipalité pour décourager les gens de consommer l’eau en bouteille», une résolution a été acceptée unanimement contre l’achat d’eau embouteillée de moins d’un litre. La production d’eau embouteillée prend environ 3 litres d’eau pour produire 1 litre d’eau minérale. De plus, il faut penser qu’une bouteille d’eau de 500 ml coûte plus cher (2,00 $ à 2,50 $) qu’un litre d’essence (1,25 $). Essayons de réduire nos achats d’eau embouteillée et du même coup, augmenter notre impact positif sur l’environnement.

Liens:
Résolution contre l’achat d’eau en bouteille

L’eau en bouteille est-elle dangereuse ?

1.3 Résolution sur l’interdiction d’utiliser des pesticides non biologiques sur les terrains municipaux

Depuis mai 2006, la Ville a fait l’adoption d’une résolution sur l’interdiction d’utiliser des pesticides non biologiques sur les terrains de la municipalité. L’utilisation de produits dangereux tels que les pesticides, herbicides et autres peut avoir de grands impacts sur la santé humaine et environnementale. Essayons tous ensemble de réduire l’utilisation inutile de ces produits toxiques.

Lien: Résolution sur l’interdiction d’utiliser des pesticides

2. Études et rapports

2.1 Étude préliminaire sur les impacts potentiels de la hausse du niveau marin sur le territoire et l’approvisionnement en eau de Shippagan fut effectuée grâce au soutien du Fonds en fiducie pour l’environnement et fut élaboré, en mars 2009, par la firme Roy Consultants.

2.2 Inventaire et caractérisation des effluents se déversant dans la baie de Shippagan sur le territoire de la Ville, grâce au soutien du Fonds en fiducie pour l’environnement, réalisé par l’Institut recherche sur les zones côtières Inc. L’inventaire et la caractérisation ont été effectués au cours de l’été et de l’automne 2009, dans le but d’améliorer notre connaissance des facteurs qui affectent l’intégrité de l’écosystème de la baie de Shippagan.

2.3 Projet de recherche sur la perception des changements climatiques et environnementaux dans la région de Shippagan.Une consultation publique sur l’adaptation aux changements climatiques et environnementaux dans la Baie de Shippagan a été effectuée. Le but de cette consultation était de présenter les résultats d’une recherche qualitative et quantitative menée depuis 2010, d’inviter les participants à établir une priorité des enjeux, des composantes environnementales à protéger ainsi que des actions à entreprendre. Finalement le projet visait à amorcer la formation de partenariats d’action qui prendraient en charge chacune des priorités identifiées.

2.4 Étude sur les changements climatiques, depuis 2010, a fait l’évaluation de l’élévation du niveau de la mer et l’évaluation des risques d’érosion et de la vulnérabilité à l’érosion. Ce projet permettra de déterminer l’impact de l’élévation actuelle et future du niveau de la mer sur le milieu bâti existant. Ceci permettra à la ville de Shippagan, le village de Le Goulet et le village de Bas-Caraquet de mettre en œuvre les solutions d’adaptation recommandées en matière d’utilisation des terres. De plus, cela permettra au gouvernement provincial d’utiliser l’information recueillie pour prendre des décisions éclairées en ce qui concerne les infrastructures telles que les routes, les services d’eau et d’égouts (source : http://www.gnb.ca/0009/0373/0007/index-f.asp).

2.5 Inventaire et plan d’action pour la réduction des émissions de Gaz à effet de serre. (Lien: AFMNB Shippagan (v.finale) )